Catherine Jacquart

 

Grâce à votre talent de conteur et d’historien, j’ai découvert, au travers de tous vos ouvrages y compris le dernier "Auguste un blanc contre les diables rouges", la vie quotidienne et l’histoire assez méconnue de ce début de 20e siècle en Basse Bretagne.

J’ai pris connaissance de la rude vie de mes ancêtres, originaires de cette région qui se révèle bien pire de ce que je pouvais l’imaginer !

Merci de nous avoir fait partager vos découvertes

Bien amicalement à vous.

Marcel Kerbourch

 

Bravo  de nous éclairer sur cette période du début du siècle dernier et ses combats, qui sont aujourd’hui encore d’actualité.
Racontez-nous encore de belles histoires !

 

 

Message de Jean-Pierre Le Hellay

 

JE SUIS ETONNE PAR LA VIRULENCE DES ACTES DES BRETONS.  JE SUIS ORIGINAIRE DES COTES D ARMOR ,LOUDEAC , ET JE N'AVAIS ENTENDU PARLER DE CES PROBLEMES.  JE SUIS ALLE A L ECOLE DU DIABLE…….

VOTRE LIVRE, C EST L HISTOIRE VRAIE,  CELLE QUE L'ON N' APPREND PAS A L' ECOLE.

Je viens de terminer votre dernier ouvrage. C'est du beau travail. Ma préférence va à la période de la première guerre mondiale. Vous avez bien décrit l'atmosphère pesante de ces années tragiques.

Annick le Douget, auteur de plusieurs livres sur la justice en Bretagne

Un petit mot pour vous dire que j’ai terminé le livre cet après-midi et que c’est presque à regret que j’abandonne Auguste le Teigneux, ou plutôt c’est lui qui m’abandonne ! J’ai pris un grand plaisir à découvrir une belle page d’Histoire, la grande et la petite, la politique et la religieuse que je connaissais peu, hormis, comme tout le monde, la période des Inventaires, ou l’action de quelques acteurs incontournables de la vie cornouaillaise du premier quart du XXe siècle, comme Le Bail ou Mgr Duparc.

Maintenant, grâce à vous, j’ai une vision plus étoffée de cette période ! bravo pour l’ampleur et la qualité des recherches ; qui plus est, en même temps que vous nous déroulez le panorama des luttes et tensions de la Cornouaille et du Finistère et que vous les mettez en perspective avec les attentes de la population, vous nous offrez en prime l’histoire de la presse départementale, et ça, c’est cadeau !


Association de Saint Alouarn Copyright © 2013. Tous droits réservés.

connexion